"Des Bijoux Faits d'Amour"

Reconnaître les vraies perles fines, de Tahiti ou d’eau douce des fausses

La vraie perle ou perle fine est constituée de nacre, elle est produite par un mollusque, le plus souvent une huitre, mais parfois une conque ou un ormeau ! Cependant ce sont les perles produites par les huîtres qui sont les plus recherchées en raison de leur beauté pour la fabrication des bijoux en perles. La vraie perle est représentée par deux grandes familles : la perle de culture et la perle « fine » ou naturelle, celle qui est produite spontanément, sans aucune intervention humaine, très rare elle est aussi très chère !

reconnaitre bijoux perlesPerles de cultures

Les perles de culture sont produites par l’huitre après une intervention humaine, qui « ensemence » l’animal en introduisant un nucléon irritant, qui va stimuler la production de nacre protectrice.

Les mollusques sont, selon l’espèce, élevés en eau de mer ou en eau douce. La Polynésie française est le premier producteur mondial de perles de culture, suivi par le Japon et la Chine. Il est difficile de les distinguer les unes des autres, la qualité pouvant être équivalente, cependant les plus chères, celles dont le lustre et les couleurs sont les plus recherchés sont françaises, ce sont aussi les plus grosses. Elles peuvent être plus ou moins rondes ( jamais parfaitement !), ovales ou en « goutte d’eau » d’où leur appellation antique de « Larmes d’Aphrodite ». Leur couleur est variable, du rose au « noir » en passant par les ivoires nacrés. Toutes présentent une brillance iridescente, c’est « l’orient » de la perle.

Les perles d’imitation

Les perles d’imitation peuvent être en verre, en céramique ou même en plastique. Elles ont parfois des noms poétiques: Perle de la Mer Rouge, Perle de Lagune, etc. Les perles de Majorque sont en cristal laqué aux pigments naturels (écailles). La législation impose une information sur la qualité, la composition et la provenance exacte des perles, cependant il est parfois difficile de faire la différence, voici le truc imparable des « pro » : portez la perle à vos dents et frottez-la doucement, si le contact est glissant, c’est une fausse ! Avec une vraie, vous sentirez des aspérités et un léger crissement…