"Des Bijoux Faits d'Amour"

Histoire des bijoux ethniques

Traditionnellement dans toutes ces ethnies, les bijoux en argent massif sont un signe d’élégance féminine et de protection, un signe extérieur de richesse et provocateur de convoitise lorsqu’il est porté tous les jours.  Voilà quelques explication pour mieux comprendre les peuples du monde qui ont toujours fabriqué des bijoux ethniques mais aussi pour permettre de saison la nuance entre un vrai bijoux ethnique tribal et un objet de consommation de masse. Et vous comprendrez bien qu’en matière de mode les deux n’ont rien à faire ensemble!

histoire bijoux ethniquesLes bijoux ethniques, riche de symbolisme

Les Hmongs, les Mien, les Yao, les Karen, les Lawa, les Lü, les Lisu, les Lahu, les Akha aiment et réalisent des bijoux en argent massif. Ils les portent quotidiennement. Certains depuis l’enfance. Chaque groupe ethnique produit des bijoux différents, variés à l’infini.

Les bijoux indiens

Rare et élégants, les bijoux indiens sont chargés d’émotions et de traditions, ils peuvent être aussi considérés comme les plus beaux au monde avec leur style unique et coloré que l’on ne trouve nul par ailleurs. Vous serez épaté par le style de ces bijoux au charme singulier et à l’âme de leur artisans.

Bijoux Ethniques Hmong

les Hmongs, l’argent symbolise richesse et protection. Le bébé Hmong reçoit un anneau en argent en même temps que son nom. Cet anneau symbolise son âme en même temps que son accession au rang des hommes.

Bijoux éthniques Lahu

Lors des cérémonies aux esprits, afin qu’ils les représentent, les Lahu déposent leurs bijoux en argent personnels sur les plateaux d’offrandes. Les célibataires Lahu des deux sexes se retrouvent en groupe et organisent des jeux de balles au cours desquels des bracelets en argent s’échangent et servent de gage : si la relation se prolonge, ils gardent les bracelets. Le soupirant Lisu se déclare là où on pile le riz : si la jeune fille est consentante, il ôte son bracelet en argent et le lui donne en signe de son engagement.

Les bijoux éthniques Akha et Yao

Les jeunes fille Akha reçoivent des bijoux de sa mère,des bracelets en argent. Tout bébé Akha reçoit à la naissance un torque qu’on lui attache au cou. certainement en vertu des propriétés germicides in vitro de l’argent et de son action bactéricide, tel qu’employé nous dans les ustensiles destinés aux enfants afin de les préserver contre les maladies.Les Yao connaissent la technique de l’émail.